Découvertes

Paysage sahélien un jour d'Harmattan. © IRD – F. Boyer

Le souffle de l’Harmattan amplifie les épidémies de méningite

  1. Qualifiée de « ceinture de la méningite », La zone géographique allant du Sénégal jusqu’à l’Ethiopie est scrutée depuis de nombreuses années par les scientifiques qui tentent de cerner les causes des flambées épidémiques comme celle de 1996 qui fit plus de 25 000 morts. Une étude menée conjointement par des chercheurs de l’IRD et de l’université Paris Diderot, apporte de nouveaux éléments sur le degré d’implication du régime des vents hivernaux dans l’ampleur des épidémies de méningite. En combinant plusieurs variables climatiques avec les données épidémiologiques recueillies au Niger et au Burkina Faso depuis la fin des années soixante, les chercheurs ont montré que les hivers au cours desquels la vitesse de l’Harmattan est très importante coïncident fréquemment avec les années présentant le plus de cas de méningites.

Paysage sahélien un jour d’Harmattan. ©IRD – F. Boyer

...
Lire la suite
  • Partager sur twitter
  • Partager sur Facebook
< Retour au site