Découvertes

Les effets bénéfiques de la pluie dans le Sertão - Brésil. © IRD – P. Gazin

Le Nordeste du Brésil soumis aux caprices des océans

  1. Avec plus de 50 millions d’habitants, soit 28% de la population pour 12% du territoire national, le Nordeste brésilien, vaste steppe appelée le « Sertão », est une des zones semi-arides les plus peuplées au monde. Très démunie, la population rurale vit d’une culture pluviale de subsistance, surtout le haricot et le maïs.

La sécurité alimentaire dépend donc étroitement de la saison des pluies, très capricieuse dans la région. D’une année sur l’autre, la quantité et la fréquence des précipitations peuvent énormément fluctuer. Cette variabilité interannuelle des pluies est principalement contrôlée par les températures de surface du Pacifique et de l’Atlantique tropicaux. Afin d’évaluer l’impact de ces dernières sur la production de maïs et de haricots dans le Nordeste, un chercheur de l’IRD et ses partenaires brésiliens de la Fundação Cearense de Meteorologia e Recursos Hídricos (FUNCEME) ont comparé l’évolution de ces deux variables entre 1952 et 2000. Leurs travaux permettent d’élaborer des scénarios sur le rendement annuel à chaque début de saison des pluies.

Les effets bénéfiques de la pluie dans le Sertão. Brésil – ©IRD – P. Gazin

...
Lire la suite
  • Partager sur twitter
  • Partager sur Facebook
< Retour au site