Découvertes

Regards croisés autour des fondamentaux du climat. © YAK

Le climat met la recherche scientifique en ébullition

Les effets se font déjà sentir. Dans les océans, le taux d’acidité a augmenté de 26 % en raison de la forte hausse des émissions de dioxyde de carbone, dont les eaux absorbent près du tiers des quantités relâchées dans l’atmosphère. La biodiversité marine s’étiole. La température à la surface des océans s’élève de 0,11 °C par décennie depuis 1971, et les espèces animales et végétales migrent en désordre. Le risque d’aggravation est-il avéré ? « Incontestablement », répond Éric Guilyardi au journal Les Échos. Il participe aux travaux du Giec en tant que directeur de recherche au laboratoire d’océanographie et du climat (Locean, CNRS/UPMC/MNHN/IRD).
...
Lire la suite
  • Partager sur twitter
  • Partager sur Facebook
< Retour au site