Découvertes

Chamois. © MNHN/SPN-Renaud Puissauve

La biodiversité et le changement climatique

28.000 oies cendrées ont hiverné en France en 2011 contre 10 en 1968. En quelques années, l’Euphydryas editha quino, un papillon du Mexique dont on redoutait l’extinction rapide, a migré vers de plus hautes altitudes et changé son régime alimentaire. 368 espèces de plantes étaient en fleur le 1er janvier 2015 au Royaume-Uni, contre une vingtaine 50 ans auparavant. Le poids moyen des chamois dans le massif alpin a diminué de 25 % depuis 1980, une adaptation probable à la hausse de la température en montagne.

Le changement climatique, la fragmentation et la destruction des habitats, la pollution, la surexploitation des ressources et les invasions biologiques sont autant de facteurs constituant le changement global qui bouleversent la biodiversité. Chacun d’entre eux agit à une échelle différente, du global au local sur un temps plus ou moins long. Le changement climatique est un phénomène global dont les effets se font sentir dans la durée. Denis Couvet, relations biodiversité-sociétés au MNHN, Centre des Sciences de la Conservation (CESCO, CNRS/MNHN/UPMC).

...
Lire la suite
  • Partager sur twitter
  • Partager sur Facebook
< Retour au site