Découvertes

Étude des interactions océan/atmosphère, une approche multi-échelles

La modélisation du climat et de ses composantes océanique et atmosphérique est une approche à double entrée, scientifique pour la compréhension des phénomènes, et technique pour les simulations sur des supercalculateurs. La faible résolution spatiale (de l’ordre de la centaine de kilomètres) imposée entre autres par le coût de calcul, limite le réalisme de certains processus physiques qui ne peuvent être résolus explicitement dans les modèles doivent donc être paramétrés. Pour repousser cette contrainte, Sébastien Masson, chercheur à l’Institut Pierre-Simon-Laplace (IPSL, CNRS/UPMC/UVSQ/CEA/IRD/Cnes/École polytechnique/ENS), travaille à plus petite échelle sur des phénomènes mal représentés dans les simulations climatiques actuelles.

...
Lire la suite
  • Partager sur twitter
  • Partager sur Facebook
< Retour au site