Découvertes

Regards croisés autour des climats du passé. © YAK

Avis de vagues de chaleur, de tempêtes et de pluies intenses

Les événements climatiques extrêmes actuels vont se banaliser. Tandis que l’exceptionnel risque de gagner en intensité. La canicule de 2003 n’avait pas d’équivalent historique, en tout cas pas à Paris, et ce depuis plus de trois siècles, selon les relevés historiques dont dispose Météo-France. « L’année 2003 sera une année quasi normale d’ici cinquante ans si l’on n’agit pas sur les émissions de gaz à effet de serre », prévient Serge Planton, responsable du groupe de recherche climatique à Météo-France, dans le journal Les Échos.
...
Lire la suite
  • Partager sur twitter
  • Partager sur Facebook
< Retour au site